[Paroles d’Expert] Les profils managériaux dans le management de proximité

Paul RATIN, consultant Coméos et expert en Management Communication et Relation Client, revient avec vous sur le Management de Proximité et l’importance des profils  managériaux.

Paul RATIN: « Pour moi il est primordial d’identifier en amont le profil managérial de la personne pour l’amener à utiliser les bons canaux de communication. Effectivement, le manager pourra ainsi analyser le mode de fonctionnement de ses collaborateurs et s’adapter en conséquence. C’est pour cela que j’anime une formation sur-mesure, en petit comité. Ainsi, je met à disposition pour l’ensemble des managers participants, une boîte à outils dans laquelle il vont pouvoir piocher, avec pour fil conducteur la performance et l’efficacité dans la communication avec leurs équipes. Il est important pour que le manager se remette en question de dégager des axes d’améliorations. Il y a forcément un revers de la médaille, et ce revers de la médaille il faut le travailler à travers une prise de conscience.”

 

Formation « Management de proximité » du 28-29/05/18

Pour atteindre l’efficience managériale, le manager se doit de situer son rôle, ses responsabilités, ses compétences et sa contribution dans les relations avec les différents acteurs. Il est important d’optimiser l’organisation du travail de son équipe en fonction des ressources et contraintes de fonctionnement de son entreprise. Le but étant ici de maintenir dans son équipe un équilibre dynamique entre les exigences de l’efficacité et la motivation de ses collaborateurs. Pour cela, nous avons dégagé quatre types de managers et des axes d’amélioration pour chacun d’entre eux.

Le manager “contrôlant”

Exigeant, efficace, s’exprimant sans détours, il est orienté vers les résultats et les objectifs à atteindre. Il s’appuie sur des faits concrets et consacre beaucoup de temps dans le développement de l’activité. Il résonne en retour sur investissement à travers des questions claires et précises, ainsi qu’une argumentation généralement synthétique. Il attend de ses collaborateurs des actions efficaces, d’être arrimés au réel et au concret. Il sait trouver des solutions aux difficultés rencontrées et s’affranchir des obstacles. Il est souvent considéré comme quelqu’un de tendu, qui doit laisser davantage de place aux autres et être moins exigeant, en apprenant à mieux accepter les différences. 

Le manager “promouvant”

Dynamique, stimulant, enthousiaste, optimiste, il parle beaucoup en faisant des gestes, est très mobile et spontané. Tourné vers le futur, il cherche des situations qui le feront remarquer. En entraînant les autres par son charisme, son ouverture d’esprit et son pouvoir de séduction, il institue son équipe à travers son adhésion. Souvent chaleureux, il a tendance à exprimer spontanément, parfois de façon impulsive, ses sentiments ou ses émotions. Il est difficile pour lui de tenir les nombreux engagements qu’il prend. A travers son dynamisme, il pousse son équipe à relever des défis, réussir des objectifs, tout en cherchant à éviter que celle-ci tombe dans la routine, en faisant preuve d’imagination et de créativité. Face à un collaborateur “contrôlant” il passera pour un agité, partant dans tous les sens, peu structuré, par moment difficile à comprendre et à suivre. 

Le manager “facilitant”

Grâce à son profil de médiateur il sait moduler et apaiser les tensions, il est coopératif et aime rendre service. Sa disponibilité pour ses collaborateurs reste sa qualité essentielle. Son besoin capital d’appartenance à un groupe passe par son attitude chaleureuse et sympathique. Patient, il aime collaborer et consulter son entourage avant de prendre une décision. Il cherche en permanence à réunir les conditions nécessaires à un excellent travail d’équipe. A travers le dialogue il s’attache à éviter le conflit, il ne s’oppose pas inutilement et ménage son temps pour motiver son équipe. Il peut passer pour un manager manquant de tranchant, parfois indécis. A cause de son besoin d’être aimé, il peut fournir, selon la personne à laquelle il s’adresse, des réponses différentes à des questions similaires.

Le manager “analysant”

Spécialisé, précis et méticuleux dans son travail, il est plus centré sur sa tâche que tourné vers les autres. Il parle peu et peut paraître timide voire effacé, ses qualités sont avant tout la rigueur, la ponctualité et le respect des procédures. Il base son action sur les ressources matérielles et humaines à sa disposition et a besoin de tout verrouiller et de tout vérifier. Particulièrement rigoriste et méthodique, il apparaît au sein de son équipe comme le garant des procédures auxquelles il se tient volontiers. Prudent, il prendra le temps de réfléchir avant de s’engager dans une action. Il supporte très difficilement les tâches qui lui paraissent bâclées et sa relation avec ses collaborateurs se limite essentiellement au travail. Ses collaborateurs apprécient son sens des responsabilités et sa fiabilité, mais il est souvent jugé comme “pointilleux”, faisant perdre un temps précieux à vouloir trop aller au fond des choses. 

Et vous, quel manager êtes-vous?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *